Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -83%
Hub USB LAB.C – Chargeur USB universel 5 portes
Voir le deal
4.99 €

 

 Douces nuits ..

Aller en bas 
AuteurMessage
Selin
Admin
Selin

Messages : 374
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : Strasbourg

Douces nuits ..  Empty
MessageSujet: Douces nuits ..    Douces nuits ..  Icon_minitimeLun 17 Juin - 9:12

Bonjour, bonsoir !

Citation :

Introduction -
Bon, voilà, cet univers n'est pas tiré d'un MMORPG, mais d'ailleurs. On va dire que ça fait un bail que je ne me suis plus lancée dans un Rp écrit, mais là, j'en avais envie, je vais donc reprendre un personnage que j'avais joué il y a longtemps dans des Rp's qui me laissent un bon souvenir.
Nostalgie quand tu nous tiens bordel ! 
Donc, pour reprendre ce que je disais, ça fait un moment que je n'ai pas écrit : du coup, je m'excuse d'avance des possibles incohérences - et au pire, bordel, là, j'avoue que j'écris plus pour moi qu'autre chose, juste besoin d'un support, un forum, pour contenter ma mélancolie passagère.

Du coup, quelques explications au préalable s'imposent. Pour commencer, l'emplois des deux personnes - la 3° et la 1°, dans mon écriture, qui peut, parfois surprendre, j'ai déjà eu droit à des remarques. Néanmoins, je parle du même personnage - juste, sous des angles différents. Du coup je préviens et précise que ce n'est pas ma syntaxe ou ma grammaire ou whatever qui sont en cause. 
Ensuite je ne vais pas m'embarrasser d'une présentation de ce que je joue : les longues introspections que j'adooore caser dans mes textes suffisent. Donc ouais, vous y aurez le droit. De même pour l'univers, vous ne le connaîtrez pas - simplement, si demande il y a, ou si l'envie m'en prend, je le décrirai au fur et à mesure. C'est plus drôle comme ça. (Comment ça, mon sadisme naturel est encore à l'oeuvre?)
Sur ce bonne lecture - car même si j'ai précisé que j'écrivais pour moi, j'ai quand même envie de vous faire partager ça. 
Ultime précision quant à ma démarche; s'il vous semble que vous avez compris l'univers, que l'envie vous prend, vous pouvez pourquoi pas, vous amuser à répondre, je serai alors ravie d'écrire avec vous. 

Voilà voilà, bonne lecture.

_________________
Douces nuits ..  Emblam10


Dernière édition par Selin le Jeu 20 Juin - 9:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Selin
Admin
Selin

Messages : 374
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : Strasbourg

Douces nuits ..  Empty
MessageSujet: Re: Douces nuits ..    Douces nuits ..  Icon_minitimeLun 17 Juin - 11:02

« I - La fin d'une époque.»


Le temps a passé, les choses ont changé. Pourtant, la nuit est restée identique, les constellations ont toujours le même tracé, la Lune nous éclaire toujours de la même lueur blafarde. 
C'est sans surprise que dix ans plus tard, nous nous sommes retrouvés près de ce lac millénaire qui ne semblait attendre que nous.
J'étais là la première, puis tu es arrivé - comme toujours avec le retard qui te caractérise, que tu cultives à chacune de nos trop rares rencontres. Bien que le temps ai passé, j'ai encore trouvé le moyen de m'énerver gentiment, bien que je sache pertinemment que cela ne changerai rien. Me faire attendre, savoir que je sursauterai à ton approche t'a toujours plu. 
Je crois qu'il va bien falloir que je m'y fasse un jour; ce serait bien.
~.~
Les deux êtres contemplent la rive pensivement, sans une parole, côte à côte. A les voir, on croirait qu'ils sont deux statues, oubliées du temps et des hommes, pour qui l'éternité n'est qu'une infime partie de leur existence : ils attendent, silencieusement, immobiles. 

A gauche, une femme, en longue robe sombre, arrivée la première, dont le seul mouvement perceptible à été un bref salut lorsque son compagnon l'a rejointe. Ses yeux pâles s'étaient alors enflammés à sa vue, d'agacement et de plaisir mêlés. 
A sa droite, un homme, lui aussi vêtu de sombre vêtements, qui était arrivé d'un pas tranquille. Il s'était assis en tailleur face au lac et depuis, n'avait plus fait un seul mouvement. 
~.~
Enfin, il décida de parler. Je tendis l'oreille afin de ne rien manquer de son discours, qu'il murmurait dans la nuit. 
"Cela fait longtemps Arynna. J'ai attendu cette rencontre depuis le jour où nous nous sommes quittés, sur cette même rive. A moins que ça n'est été sur celle d'en face ? Je .."
Je le coupais avec vivacité, trahissant - alors que je ne le souhaitais pas - une certaine nostalgie et un - trop - grand empressement.
"Non, c'était bien ici. Exactement à cet endroit. Nous nous tenions bien là, face aux montagnes, dos à la forêt."
Je cru percevoir un sourire fugace à son profil, mais peut-être, était-ce une illusion. Il reprit, comme si je ne l'avais jamais interrompu - comme à son habitude, là aussi - ce qu'il disait.
" Je pensais que tu ne viendrais pas, d'où mon retard."
Ce fut à moi de sourire, amusée qu'il cherche encore des excuses après tant d'années. Je secouais simplement la tête en signe de dénégation, pour le laisser continuer.
" Mais après tout, qu'est-ce que la valeur du temps pour des êtres comme nous ? Après dix ans, quelques heures de plus ou de moins ... "

Je continuais de l'observer du coin de l'oeil, attendant qu'il termine avec ses banalités habituelles pour enfin connaître la sentence qu'il me réservait. J'étais là pour ça - je crois. Aussi pour le voir, entendre le timbre grave de sa voix, sentir son parfum qui me plongeait toujours dans de douces mélancolies ..
~.~
Elle se mit à se remémorer, par flash, les trop brefs instants qu'elle a pu passer en compagnie de cet homme formidable. Un sauveur, un ami, un précepteur, un père. 
Pendant longtemps, perdue dans le noir, seule la lumière que cet être lui envoyait lui permettait de maintenir sa tête hors de l'eau. Il lui avait évité une noyade - pourtant plus que certaine - dans les affres de la folie, la mort, la déchéance. 
Aujourd'hui inquisitrice reconnue, renommée et crainte, épanouie et respectée, elle savait pourtant que sans lui, son destin aurait été tout autre. 
Il l'avait tirée des griffes de la Mort elle-même, alors que celle-ci l'emportait déjà, au prix de gros sacrifices. Il l'avait éduquée, lui avait fait comprendre sa vraie nature, l'avait aidée à trouver un but. 
Sans lui, c'est vrai, peut-être que beaucoup moins de gens auraient souffert; il n'empêche qu'elle, elle avait été heureuse. N'était-ce pas suffisant ? 

La "jeune" - car comparé à lui, elle était une enfant - femme, était égoïste, oui. Elle avait apprit à l'être : c'est plus facile de ne se soucier que d'un nombre restreint de personnes. Voir même de ne se soucier que de soi-même.
C'était une leçon qu'il lui avait enseigné et qu'elle mit du temps à comprendre et à appliquer. Mais après moult blessures, disons qu'enfin, elle avait finit par en saisir le bien fondé.
La solitude est à la fois une force et une faiblesse incroyable : mais au final, c'est la force de cet état de fait qui ressortait, jusqu'à en annihiler la faiblesse sous-jacente. La raison de l'expérience et de la pratique avait encore une fois fait ses preuves.
~.~
"Nous ne nous reverrons pas, dans dix ans. C'est finit. Je vais partir, je n'ai plus besoin d'exister. J'ai fait mon temps, c'est ton tour, de trouver quelqu'un à former, à faire grandir et à faire évoluer. Le nombre d'heures qui m'était alloué arrive presque à son terme. Demain, ou un peu après, je crois. "
C'était donc ça, la sentence qui m'attendait. Ces mots étaient tombés, tels une chape de plombs sur moi. Glacée, tout ce que je trouvais à répondre fut :
"Et avec cette limite de temps, tu trouves quand même le moyen d'arriver en retard ?"
Il rit.
Je crois que je ne l'avais jamais entendu rire aussi franchement. Sans doute parce que je le sentis, ne cet instant, plus apaisé que jamais. Il était fatigué, sans doutes. Ce devait donc être un grand soulagement pour lui, de pouvoir finalement, en finir, dans les règles. 
Bien que triste - pour ne pas dire effondrée - je parvenais encore à être heureuse pour lui. Il y a quelques années, il m'aurait sans doute frappée en me serinant que je n'arrivais vraiment pas à faire preuve d'un égoïsme satisfaisant. Mais ça, c'était avant.

Il tourna enfin son visage vers moi et me fixa avec la tendresse d'un père, et dit, comme s'il avait deviné mes pensées :
" Pas assez égoïste .. Tu ne m'en veux même pas un peu. Pour une fois, je ne t'en tiendrais pas rigueur va; je ne crois pas que ce sera aujourd'hui, que j'arriverai à te changer."
Je souris et m'assis à côté de lui, contente de cette complicité qui semblait ne pas vouloir nous quitter, même dans la fin.
" J'ai cru comprendre que tu voulais que je reprenne le flambeau. Mais ... Qui trouver ? Qui aider ? Jusqu'à présent, j'ai méprisé - et généralement brisé - la plupart des gens que j'ai pu rencontrer, quelle que soit la race, le sexe, l'âge. Je n'ai pas ton ouverture d'esprit. Et mon serment, qui me lie à la Divine, en tant que conseillère et inquisitrice personnelle ne me permet pas de quitter mes fonctions ainsi pour parcourir le monde à la recherche d'un disciple qui peut-être accomplira .."
~.~
Elle se tut brusquement, aux aguets. Un bruit sourd se faisait entendre dans les feuillages. Elle resta immobile, à fixer le lac, attendant en silence que la menace s'approche - ou s'éloigne, comme elle devrait le faire si elle avait deux sous de jugeote. 

... Ce n'était pas le cas. Un Agent du Vide déboula, sur le point de les attaquer. L'homme remua seulement les lèvres, prononçant quelques paroles dans une langue depuis longtemps oubliée, sans regarder l'agresseur, qui lui, n'eut que le temps de faire trois pas avant d'être prit de convulsions et d'éclater, transpercé de l'intérieur par une multitudes d'esprits, sous forme d'ombres, sortant de son corps. 

Nullement perturbée par cet incident, Arynna reprit :
"La prophétie."
Son ton, qui jusqu'alors était grave, changea, lorsqu'elle continua, désinvolte, après un temps de silence :
"N'empêche que je devrais quand même un jour me mettre au Vãrlir, c'est vraiment efficace cette langue ... Qu'as-tu dit pour que ce soit si rapide ? "
Son maître sourit, mystérieux, et ne répondit pas, se contentant de secouer la tête. Elle leva les yeux au ciel.
"J'ai encore tant de choses à apprendre .. Tu exagères de me quitter ainsi, par simple flemmardise de vivre. Je te sais parfaitement capable d'arrêter la prise du temps sur toi, là c'est simplement du relâchement ...", fit-elle avec un air de feinte vexation. 
"On va dire que je te laisse la place pour que tu aies tes propres heures de gloire et de douleur ..." 

Elle souffla, tandis que son interlocuteur la fixait avec des yeux amusés.
"Tu me laisses surtout le sale boulot va. "
Pour toute réponse, il se leva et posa une main sur sa tête tendrement, le regard brillant. Son ton, devenu solennel, contredisait totalement ses paroles :
"Oui, tu sais à quel point j'aime te refiler le sale travail, je trouve ça jouissif. J'adore te voir te débattre dans des problèmes que j'ai moi-même créé, spécialement pour toi."

Les yeux d'Arynna se voilèrent. Elle sentit qu'il partait, qu'il ne débattrait pas plus avec elle : c'était encore un énième ultimatum qu'il lui assénait. Néanmoins, elle aurait aimé, pour une fois, que ce ne soit pas le dernier. Sans bouger, elle apprécia sa caresse sur ses cheveux noirs, qui lui rappelait les temps doux de son "enfance" lorsqu'il la rassurait.
~.~
Un élan de nostalgie me traversa et je m'appuyais sur sa jambe, me laissant aller contre lui, comme au tout début, lorsque j'étais petite, réfugiée auprès de lui comme un animal effrayé. Il me dit encore, d'un ton moins sérieux, mais beaucoup plus franc :

"Je n'ai pas le choix. C'est à toi que revient maintenant le rang de Passeuse. Tu en es digne, tu trouveras qui, il faudra faire Passer. Je le sais, je le sens; je n'ai été de ce monde que pour former la personne qui formera celui accomplira la prophétie. Tu en es maintenant capable. J'ai confiance en toi. "

Je soupirai, baissant la tête, lissant le bord de ma robe, gênée. 

"Je ne crois pas .."

Il soupira, sans doute un peu agacé, puis répondit, plus sèchement, comme lorsqu'il me réprimandait après une faute bénigne :

"Au pire, c'est comme ça, pas autrement. Pour le moment, c'est moi le seul juge ici. Peu importe le temps que ça prendra, tu trouveras, tu réussiras. Je le sais, je le sens. Mon rôle est inutile à présent ... Et si jamais je restais, je deviendrais un danger pour toi, lui ou elle, ainsi que pour la réalisation de la prophétie. C'est ainsi."

Il pressa légèrement une mèche de mes cheveux, caressa ma joue et disparu soudain. C'était la fin .. Je chuchotais alors, comme un dernier défi, persuadée qu'il pouvait encore m'entendre : " Toujours à s'enfuir, sans jamais dire au revoir. Ce que je ne lui apprendrais pas de toi, ce sont tes manières en tous les cas."
Seul le vent me répondit.
Je restais le reste de la nuit au bord du lac, attendant le lever du jour. Je ne pensais à rien, je me sentais vide. Il allait me manquer. 
Puis, je m'enfonçais dans la forêt d'un pas lent, l'air hagarde, de fatigue et de tristesse, lorsque le soleil se leva, éclairant cruellement ma solitude. Cette nuit était finie. 

CODE TOXIC GLAM


_________________
Douces nuits ..  Emblam10


Dernière édition par Selin le Lun 17 Juin - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Douces nuits ..  Empty
MessageSujet: Re: Douces nuits ..    Douces nuits ..  Icon_minitimeLun 17 Juin - 11:06

Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Selin
Admin
Selin

Messages : 374
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : Strasbourg

Douces nuits ..  Empty
MessageSujet: Re: Douces nuits ..    Douces nuits ..  Icon_minitimeLun 17 Juin - 11:13

Eh bien, merci !

_________________
Douces nuits ..  Emblam10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Douces nuits ..  Empty
MessageSujet: Re: Douces nuits ..    Douces nuits ..  Icon_minitimeLun 17 Juin - 11:20

*o* Juste génial !
Revenir en haut Aller en bas
Selin
Admin
Selin

Messages : 374
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : Strasbourg

Douces nuits ..  Empty
MessageSujet: Re: Douces nuits ..    Douces nuits ..  Icon_minitimeLun 17 Juin - 11:31

Merci Khill (:

_________________
Douces nuits ..  Emblam10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Douces nuits ..  Empty
MessageSujet: Re: Douces nuits ..    Douces nuits ..  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Douces nuits ..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Rêve des mondes :: Rp d'autres mondes-
Sauter vers: